Domaine du Deffends "Champs de la Truffière" 2014

  • Côteaux Varois - Provence
  • 75 cl
  • Rouge
  • bio - biodynamie
  • La Revue du Vin de France : 16/20

Nouveau

En Stock

13,50

Livraison à partir de 9.90€

ASSEMBLAGE :

50% Cabernet Sauvignon / 50% Syrah

VINIFICATION :

Raisin encuvé, non foulé. Fermentation alcoolique longue de 15°C à 30°C. Levures indigènes. Pressée pneumatique. Assemble jus de presse et jus de goutte. Elevage de 24 mois en cuve béton, 30% en barrique 400L et 600L. Un an en bouteille. Vin non collé et légèrement filtré.

DEGUSTATION :

Robe légèrement irisée, rouge cardinal. Senteurs profondes de sous-bois, évoluant vers des truffes mêlées de garrigue. Arômes de réglisse et de cuir, tanins souples et fondus, ce vin complexe évolue favorablement avec le temps. Millésime frais et bien équilibré. Aérez largement le vin avant le service.

TEMPÉRATURE DE SERVICE : 

15-16°C

ACCORDS METS-VINS :

      

CONSEIL DE DEGUSTATION :

A consommer dans les 06 ans à venir

Revue du Vin de France : 16/20
Magnifique rouge de cabernet sauvignon et de syrah, svelte, racé et harmonieux.

Domaine du Deffends - Coteaux-Varois-en-Provence - Netvin.com

HISTOIRE :

Le Domaine du Deffends existait très vraisemblablement dès l’antiquité, on y a trouvé les vestiges d’une ferme gallo romaine (pierres, tessons, poteries…) ainsi qu’un sesterce ; mais l’activité était sans doute essentiellement consacrée aux oliviers et aux céréales comme en témoigne l’aire de battage.

Lorsque Jacques de Lanversin l’acquit en 1963, il était à l’abandon depuis longtemps. Les chantiers de jeunesse l’avaient occupé un bref temps pendant la guerre. Son idée était de remettre en culture les terres qui l’avaient été (environ 14ha) en privilégiant la vigne eu égard à la nature (argilo-calcaire) et la pauvreté du sol. Il ne songeait pas alors à vinifier mais à produire un raisin de qualité permettant d’élaborer un vin de qualité.

Dans cette perspective il planta d’abord des Grenaches et des Cinsaults puis, ayant observé de près l’expérience conduite à Rians par l’ancien propriétaire de Château la Lagune, Georges Brunet, il choisit d’associer Syrah et Cabernet–Sauvignon pour constituer la base d’ un vin de garde. Cependant, compte tenu des rendements obtenus, le choix initial qui avait été fait de vendre les raisins du fait de leur qualité était compromis. La loi du degré/hectolitre condamnait à une situation de déséquilibre financier sans issue.

Après avoir vainement tenté plusieurs formules de vente de récolte ou d’association, Jacques de Lanversin comprit qu’il était placé face à une alternative radicale et inéluctable : soit arracher toutes les vignes et semer du seigle pour limiter les coûts d’entretien, soit aller jusqu’au terme de la ligne vigne et vin et construire une cave pour vinifier. Ce qui fut fait. Heureusement le pari sur la nature du sol se révéla fructueux et ces terres pauvres, caillouteuses et apparemment arides produisirent des vins dont la qualité fût vite reconnue. En 1995, la plaine de Saint Maximin, jadis entière dédiée à la vigne, s’est, notamment grâce à l’arrivée du Canal de Provence, reconvertie à la polyculture. Des trois caves coopératives qui rythmaient la vie du village, seule une subsiste, l’Amicale. Demeurent 4 caves particulières : Domaine de Saint Jean le Vieux, Vignoble Arnaud, Domaine Saint Mitre, Domaine de la Batelière. On mesurera l’ampleur de la révolution qui a bouleversé l’agriculture locale en 20 ans.

DOMAINE :

Situé sur les contreforts des Monts Auréliens, en bordure d’une voie romaine à 400 mètres d’altitude, le domaine se distingue par son isolement. Ancienne zone protégée, « défendue » (d’où son nom), cette ex ferme pratiquait à l’origine la polyculture. Aujourd’hui, le domaine se consacre uniquement à la production de vin sur ses 13 hectares de vignes qui dominent la ville de Saint-Maximin. Syrah et cabernet-sauvignon donnent ici des vins rouges charpentés avec un peu de grenache et de cinsault pour les assouplir. On retrouve un terroirs calcaures, pauvres et filtrants.

LE VIN :

Appellation d’origine contrôlée Coteaux Varois, le domaine du Deffends est surtout réputé pour ses vins rouges typiques. On appréciera également ses rosés aux noms très variés et à la fraîche intensité.

Du même domaine encore disponible

Découvrez toutes nos offres pour vos cadeaux d'affaires
Téléchargez notre catalogue au format PDF