En Promotion Château Palmer 2010 Demie

Château Palmer 2010 Demie

  • 3ème Cru Classé Margaux - Bordeaux
  • 75 cl
  • Rouge
  • Wine Spectator : 96/100
  • Bettane & Desseauve : 19/20
  • Robert Parker : 96/100
  • Decanter : 19.5/20
  • Gault&Millau : 19/20
  • La Revue du Vin de France : 19.5/20
  • Jancis Robinson : 18/20

Nouveau

149,00 180,00 -17.2222%

Livraison à partir de 9.90€

ASSEMBLAGE :

54% Merlot - 40% Cabernet Sauvignon - 6% Petit Verdot.

VINIFICATION :

Vendanges manuelles. Viticulture traditionnelle et raisonnée. Les vins sont élevés en barriques neuves de 45 à 60% durant 18 à 20 mois.

DÉGUSTATION :

Une belle robe de couleur sombre. Un nez présentant des nuances d'encre et de fruits noirs. Une entrée en bouche éclatante de fruit. Un vin avec un développement aromatique, aérien et fondant. Il se trame après le milieu et s'achève séveux, long dans un style charmeur et finement crémeux qui ne manque pas d'évoquer Pomerol. Rarement les millésimes d’exception se suivent. Pourtant, après le très beau 2009, grâce à des conditions climatiques extrêmement favorables et un long travail d’assemblage, 2010 est tout aussi prometteur.

TEMPÉRATURE DE SERVICE : 

16-18°C

ACCORDS METS-VINS :

picto_vianderouge.jpg picto_viandeblanche.jpg picto_sauce.jpg picto_fromages.jpg

CONSEIL DE DEGUSTATION :

A consommer dans les 05 ans à venir

Wine Spectator : 96/100
"This is riveting, with terrific tarry grip coursing underneath layers of smoldering bay leaf, warm plum confiture, freshly brewed espresso, dark cassis and well-steeped black tea. The charcoal and tobacco backdrop is gorgeous and should move forward through the core of fruit over time. Be patient though, as the structure is ironclad. This will really be electric once mature. Best from 2017 through 2040."

Bettane&Desseauve : 19/20
"Corps et texture exceptionnels, aucune dureté mais une ampleur en rétro-olfaction qui indique clairement qu'il faut encore attendre dix ans pour que l'entrée de bouche soit parfaitement équilibrée avec la richesse de matière."

Robert Parker : 96+/100
"Tasted at the Château Palmer vertical in London, the estate team regard the 2010 Château Palmer as their best since the 1983. This showing did nothing to suggest otherwise. It offers stunning precision on the nose: incredibly fresh and vibrant with the same spine-tingling level of mineralité as the 2005. What they both share is a Pauillac-like graphite seam that runs from start to finish. Like the 2005, there is a beguiling symmetry here, more focused and linear than the sumptuous 2009, yet with sensational length that makes you wonder what on Earth it will taste like in another 10-15 years. I would keep this in your cellar for another decade at least and it may well merit a higher score down the line." (tasted May 2015)

Gault&Millau : 19/20
"Il fait penser à une danseuse étoile élancée à la musculature tendue. Il allie une grande puissance de détente à la grâce d’un mouvement élégant. La texture est de velours avec un très beau relief."

HISTOIRE
Au XVIIIe siècle, le Château Palmer était déjà une propriété viticole reconnue pour ses vins, qui étaient dégustés à la cour de Versailles. Cette propriété appartenait à Madame de Gasq et se nommait alors « Domaine de Gasq ». Il sera revendu en 1814 au général Charles Palmer, qui lui donnera son nom actuel. En 1843, le général Palmer est contraint de revendre la propriété à la caisse hypothécaire et, 10 ans plus tard, les frères Pereire font l'acquisition du domaine et y font construire un château en 1856. Cette demeure est l’œuvre de Charles Burguet, un célèbre architecte ayant réalisé de nombreux bâtiments à Bordeaux.
Suite à la Grande Guerre et la crise des années 1930, les frères Pereires se séparent à leur tour du Château Palmer. C'est en 1938 que quatre familles du négoce bordelais s'unissent pour reprendre la propriété : Fernand Ginestet, les Frères Miailhe, les Mähler Besse et les Sichel.

DOMAINE
Le vignoble d'une superficie de 55 hectares est implanté au sommet des croupes de graves guntziennes (sable et grave). L'encépagement est à 47 % cabernet sauvignon, 47 % merlot, 6 % petit verdot avec une densité de 10 000 pieds par hectare d'une moyenne d'âge de 38 ans. Depuis quelques années des pieds de merlot blanc, de sauvignon gris et de muscadelle y ont été plantés afin de produire le château Palmer Blanc.

LE VIN
Les vins de Château Palmer sont considérés comme élégants, fins et suaves grâce à la part importante de merlot rentrant dans la composition de ceux-ci. Ceci différencie les vins du Château Palmer de ceux de ses voisins de l'appellation Margaux. Deux vins rouges sont principalement produits.
- "Château Palmer" qui est composé d'une proportion égale de cabernet-sauvignon et de merlot, à laquelle s'ajoute un peu de petit verdot. L'élevage est de 20 à 21 mois, avec une part de 50 à 70 % de barriques neuves lors du vieillissement.
- "Alter Ego" qui est le second vin du château. Celui-ci est généralement plus souple et est destiné à être dégusté dans sa jeunesse. Son élevage est de 17 à 18 mois avec une part de 25 à 40 % de barriques neuves lors du vieillissement.
Palmer produit également un vin blanc, le Château Palmer blanc, composé d'une majorité de muscadelle, accompagné de sauvignon, merlot blanc et lauzet. Cette cuvée a été créée afin de faire revivre le passé du château, qui, dans les années 1920, produisait un vin blanc. Ce vin reste un produit exclusivement réservé aux actionnaires et à des réceptions données au château. Il n'est ainsi pas accessible à la vente.

Du même domaine

Découvrez toutes nos offres pour vos cadeaux d'affaires
Téléchargez notre catalogue au format PDF