Château d'Yquem 2007

  • 1er Cru Classé Sauternes Barsac - Bordeaux
  • 75 cl
  • Blanc
  • Wine Spectator : 96/100
  • Bettane & Desseauve : 19/20
  • Robert Parker : 98/100
  • Gault&Millau : 19/20
  • La Revue du Vin de France : 20/20
  • Jancis Robinson : 19/20

Nouveau

En Stock

560,00

Livraison à partir de 9.90€

ASSEMBLAGE :

70% Sémillon - 30% Sauvignon Blanc.

VINIFICATION :

Vendanges manuelles. Viticulture traditionnelle et soignée. C'est en barriques que s'effectue la fermentation afin de favoriser la parfaite conduite de cette phase, la plus délicate et la plus mystérieuse de l'élaboration du vin. Le vin est élevé durant 30 mois en barriques

DÉGUSTATION :

Une belle robe d'un beau jaune doré.

Un nez d'une grande pureté aromatique marqué par des notes de fruits exotiques très intenses. Le fruit de la passion, l'ananas succèdent au pamplemousse et à l'abricot. L'apport de l'élevage sous bois souligne le caractère extrêmement gourmand de ce genre de millésime d'Yquem. 

Une bouche en adéquation totale avec l'impression olfactive. Un vin racé avec un parfait équilibre entre la sucrosité, l'acidité de l'alcool, offrant au palais une sensation d'harmonie très séduisante. Des notes rôties si chères à nos papilles sont ici d'une qualité incroyable rappelant que ce millésime est un millésime de Grand Botryti.

TEMPÉRATURE DE SERVICE : 

13-14°C

ACCORDS METS-VINS :

  

CONSEIL DE DEGUSTATION :

A consommer dans les 20 ans à venir

Wine Spectator : 96/100
"Intense, with a wide range of maple, hazelnut-singed piecrust and apple crumble notes, all offset beautifully by a taut orange zest accent that imparts tension and length to balance the broad, rich core. Ends with a viscous feel and lingering energy.—Non-blind Yquem vertical (July 2014). Best from 2015 through 2040."

Bettane&Desseauve : 19/20
"Magnifique rôti du raisin, équilibre général étonnant car préservant finesse, fraîcheur et pureté malgré la richesse de l'ensemble, boisé complètement intégré, longueur remarquable, bref le sommet attendu !"

Robert Parker : 98/100
"Tasted single blind against its peers. Under blind conditions, the Yquem 2007 shines like a diamond. Nevertheless, it is initially rather taciturn on the nose, eventually opening up beautifully with touches of lemon curd, Mirabelle, and clear honey. The palate is medium-bodied with very fine definition and there seems to be a great deal of energy and vigor dispensed for your pleasure. There is such race and nervosity, and then that finish just purrs with harmony and focus. This Yquem feels just so alive and vivacious, yet there is an effortless quality here that is unmatched by its peers." (tasted January 2011)

La Revue du Vin de France : 20/20 - édition septembre 2011
"À millésime d’exception, vin d’exception à Yquem. Ce vin est à classer parmi les éternels du cru par son équilibre exceptionnel entre richesse de liqueur, alcool et acidité. Il se révèle digne de l’immense 1988."

HISTOIRE
En 1453, le Château d’Yquem, jusque-là propriété des rois d'Angleterre alors ducs d'Aquitaine, devient français sous le roi Charles VII. En 1593, Jacques Sauvage, un notable local, devient tenancier à Yquem et y fait reconstruire le Château. Son descendant Léon de Sauvage d'Yquem est anobli par le rachat du fief le 16 juillet 1711.
Les bâtiments actuels du Château d'Yquem datent des XVIe et XVIIe siècles et forment un quadrilatère autour d'une vaste cour ; le Château a été classé monument historique en 2003 pour ses décors et peintures (fresques de la chapelle, cheminées et fresques du corps de logis principal). Le 6 juin 1785, la dernière héritière de la famille de Sauvage d'Yquem, Françoise Joséphine, épouse Louis-Amédée comte de Lur-Saluces. Le comte meurt le 31 octobre 1788 à Paris, laissant le domaine à sa veuve. C'est sous la gestion de cette dernière que la renommée du vin d'Yquem va se développer.
Le Château d’Yquem obtient en 1855 le classement en Premier Cru Supérieur. En 1996, le Château d'Yquem est l'objet d'une prise de participation du groupe LVMH, réussissant à acheter d'abord 38 %, puis la majorité des actions à partir de 1999, actuellement à hauteur de 64 %. En mai 2004, la gestion est donc confiée à Pierre Lurton.

DOMAINE
Le domaine couvre 133 hectares, dont 113 ha sont plantés de vignes, mais seulement 102 ha sont exploités, la différence correspondant aux vignes trop jeunes : deux à trois hectares sont arrachés chaque année, puis laissés en jachère une année avant d'être replantés, les raisins n'étant pas utilisés avant cinq ans. Le rendement est seulement de 9 hectolitres par hectare et certaines années, si la qualité n'est pas jugée suffisante, les bouteilles ne sont pas commercialisées. Seuls deux cépages sont plantés : le sémillon (80 % des surfaces) à la peau épaisse pour résister à la pourriture, et le sauvignon (les 20 % restant) plus précoce.

LE VIN
Les vins sont caractérisés par leur complexité due à une importante quantité de sucres résiduels et aux arômes apportés par le Botrytis Cinerea. Une acidité relativement haute aide à compenser le sucré. Une autre caractéristique pour laquelle le Château d'Yquem est renommé est sa longévité. Dans les bonnes années une bouteille ne présentera ses qualités exceptionnelles qu'après une ou deux décennies dans une cave, et avec du soin, elle les gardera pour un siècle ou plus, y ajoutant de la complexité.
Depuis 1959, Château d'Yquem produit un vin blanc sec nommé « Y » (et avant 2004 « Y de Lur-Saluces »), fait d'une proportion égale de sémillon et de sauvignon blanc. N'étant pas liquoreux, l' « Y » n'a pas droit à l'appellation sauternes, mais à celle de bordeaux.

Du même domaine encore disponible

Découvrez toutes nos offres pour vos cadeaux d'affaires
Téléchargez notre catalogue au format PDF